10 novembre 2006

Ségolène Royal s’en prend, en catimini, aux profs

Marie- Ségolène Royal, candidate à l’investiture socialiste réclame, lors d’une réunion qui s’est tenue à Angers en Janvier 2006, 35 heures de présence pour les enseignants au collège et reproche aux enseignants de donner des cours de soutien scolaire (rémunérés) dans des entreprises cotées en Bourse alors qu’ils « n’ont pas le temps de faire du soutien individualisé gratuit ».
Plutôt bien vu.
Mais Marie-Ségolène craint, en dévoilant ses plans de «prendre des coups de la part des organisations syndicales».
Voilà une attitude extrêmement courageuse de la part d’une femme qui estime avoir une envergue d’homme d’État… Les électeurs socialistes ont bien raison d’affirmer que Ségolène n’est pas du genre à faire du clientélisme !

Posté par DLP France à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Ségolène Royal s’en prend, en catimini, aux profs

Nouveau commentaire