02 mars 2007

Les pourris votent Ségolène

l11Soupçons de détournements : Jacqueline Vottero, conseillère générale PS du Rhône et importante figure du comité de soutien local de Ségolène Royal entendue comme témoin assisté.

L’affaire a commencé en mars 2002 par l’ouverture d’une information judiciaire notamment pour abus de confiance et falsification de chèques.

En mars 2001, Michel Denis (sans étiquette) a été élu maire de Saint-Fons (69), dans la banlieue sud de Lyon, et a commandé un audit sur la gestion de ses prédécesseurs.

Selon ce rapport, 1,83 million d’euros aurait été détourné entre 1996 et 2000 “afin d’alimenter la trésorerie d’un réseau associatif notoirement lié au parti socialiste”.

Trois personnes ont déjà été mises en examen dans ce dossier: l’actuel maire de Feyzin (Rhône) Yves Blein, en tant qu’ancien président de l’association Léo-Lagrange, l’ancien maire socialiste de Saint-Fons, Yves Mongenot, et l’ancienne présidente de l’association “Comité pour nos gosses”, Madeleine Picq.

Tous se retrouvent maintenant dans les comités pro-Ségolène

AMI Fr

Posté par DLP France à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les pourris votent Ségolène

Nouveau commentaire