07 mars 2007

Franchir l’obstacle

Jean-Marie Le Pen était lundi 5 mars l’invité de France Inter. Questionné sur sa quête des 500 parrainages, le candidat de l’Union patriotique a déclaré qu’il ne pouvait affirmer qu’il pourra se présenter aux suffrages des Français, « cela dépend des maires et de leur courage ». Alors que Nicolas Sarkozy et plusieurs de ses proches ont déclaré ces jours derniers que Jean-Marie Le Pen devait obtenir les signatures nécessaires, le président du Front National a dit ne pas réclamer de coup de pouce du parti sarkozyste, notant que c’était « à chacun de voir ce qui est son intérêt ». « Je me féliciterai surtout que les maires prennent la dimension de leur responsabilité dans cette affaire », à l’heure ou l’ensemble de l’appareil frontiste est mobilisé pour réunir les précieux paraphes. Questionné sur l’ascension du candidat de l’UDF dans les sondages, Jean-Marie Le Pen a déclaré n’être « pas sûr » que ceux-ci « reflètent la réalité », sachant que beaucoup d’électeurs frontistes dissimulent leur choix ; « ma conviction c’est que je suis au dessus de 20% » a-t-il affirmé.

Posté par DLP France à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Franchir l’obstacle

Nouveau commentaire