09 mars 2007

Capacité d’indignation

lh2Le Canard Enchaîné s’en est ému, les deux enquêtes successives publiées dans ses colonnes (pointant pour l’une les conditions incroyablement avantageuses dont aurait bénéficié Nicolas Sarkozy pour l’achat de son appartement, pour l’autre le fait que le couple Royal-Hollande aurait sous-estimé son patrimoine pour échapper à 5000 euros d’impôt sur la fortune) ont été très mollement reprises par ses confrères de la presse écrite ou audiovisuelle. « Dans d’autres contrées la moitié de ce que Le Canard a révélé suffirait à renvoyer un prétendant (à la Présidence de la République) à ses occupations domestiques » relevait ce journal dans sa dernière édition. Cité par le quotidien gratuit 20 minutes, François Miquet Marty, directeur de l’institut de sondage LH2 observe que « les intentions de vote des candidats ne pâtissent pas des affaires. La critique du personnel politique est si forte que les gens ne les estiment pas plus condamnables que les autres » ; la preuve en effet du terrible discrédit qui frappe les caciques de l’Etablissement. Mais l’électorat patriote garde toute sa capacité d’indignation active, M. Miquet Marty soulignant « que le seul candidat à tirer parti des scandales reste le réceptacle inégalé du vote protestataire : Jean-Marie Le Pen ».

Posté par DLP France à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Capacité d’indignation

Nouveau commentaire