20 février 2007

Révisions de la Constitution : une honte

Communiqué de Jean-Marie Le Pen Les 20e, 21e et 22e révisions de la Constitution française auxquelles le Congrès a procédé ce jour sont sensées servir la gloriole de Jacques Chirac : elles contribuent plutôt à la honte d’un Président qui aura manipulé 13 fois la charte de la République.Le gel du corps électoral en Nouvelle-Calédonie est une infamie, un crime contre la démocratie : ceux-là même qui veulent donner le droit de vote aux étrangers le suppriment à des Français d’outre-mer.L’inscription de l’abolition de la peine de mort... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2007

M. Chirac, le bricoleur de la constitution

Communiqué MNR Bruno Mégret, président du MNR, déplore que le président de la République ait voulu procéder à une nouvelle vague de réformes constitutionnelles purement circonstancielles destinées à de simples effets d’annonces. Il considère, en effet, qu’un texte constitutionnel est d'autant plus légitime qu'il est intangible et que les modifications répétées de la constitution ne font qu’affaiblir notre texte fondamental.Il rappelle que le chef de l'État est censé être le gardien des institutions et constate qu’en l'occurrence,... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2007

Statut pénal du chef de l’État : une fausse bonne réforme

Communiqués MNR Pour Bruno Mégret président du MNR (Union les patriotes), la réforme du statut pénal du chef de l'État est une fausse bonne réforme. Inspirée par un principe sain selon lequel nul n'est au-dessus des lois, elle ouvre cependant la porte à de nouvelles manœuvres politiciennes de déstabilisation du pouvoir. Or les Français souffrent principalement de l’impuissance des responsables politiques à résoudre aucun des problèmes du pays. Ce n'est pas en amoindrissant encore leur pouvoir qu'on améliorera la situation. La... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2007

Etat des lieux

Le candidat de l’Union patriotique a également affirmé que ce « que fait et dit » Jacques Chirac « ces temps-ci dessine le cadre possible – et même probable – d’une candidature ». « Ce qui pourrait la justifier, c’est une aggravation de la situation internationale. Quand je vois les Américains annoncer l’envoi de renforts en Irak – la manœuvre vise l’Iran – je n’exclus pas que Chirac dispose d’informations confidentielles. Mais, si Chirac était candidat, la question qui se poserait aussitôt, ce serait : Sarkozy se maintient-il ? S’il... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2007

Le débat que refuse Chirac

Communiqué de presse de Jean-Marie Le PenJacques Chirac déclare qu’il faut un « vrai débat » pour la présidentielle, et que rarement un tel débat n’a été « aussi nécessaire ». Or c’est lui qui a refusé le débat en 2002, et il le redit lui-même, sous le fallacieux prétexte que le second tour aurait porté sur les valeurs de la République et non sur un programme.Il faut « désamorcer les peurs, les angoisses et les idées reçues » pour éviter un nouveau 21 avril, dit-il. Mais cela fait douze ans qu’il est président de la République.... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2007

Agriculture Jacques Chirac fait l’inverse de ce qu’il dit !

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne - 9 janv 2007 Au terme de sa mandature, force est de constater que Jacques Chirac n’a pas, en matière de politique agricole, fait concorder un tant soit peu ses actes avec ses paroles. Nous en avons une nouvelle illustration à l’occasion de ses vœux aux Corréziens prononcés il y a quelques jours à Tulle. Alors qu’il plaide pour une agriculture écologiquement responsable et forte - ce que la Confédération paysanne revendique depuis toujours - pour faire face aux « défis... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2007

Chirac veut réfléchir à une éventuelle candidature

Le président de la République ne s'est toujours pas prononcé sur une éventuelle candidature lors des vœux de la presse, mais compte "s'engager" et "fixer les enjeux des élections". Interrogé sur une éventuelle candidature à l'élection présidentielle lors des vœux à la presse à l'Elysée jeudi 11 janvier, Jacques Chirac a déclaré: "Cela mérite réflexion et donc je vais réfléchir".
Posté par DLP France à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2007

Chirac et le « débat »

En présentant ses vœux à la presse, Jacques Chirac a déclaré qu’une éventuelle candidature à l’Elysée « mérite réflexion » et qu’il va donc « y réfléchir ». Et il a relevé que les propos qu’il a tenus ces derniers jours « ont pu étonner certains d’entre vous, qui s’attendaient à un bilan ou à un propos teinté de nostalgie »… Quoi qu’il en soit de sa candidature, il compte « s’engager et fixer clairement les enjeux des élections » ; il faut, dit-il, un « vrai débat ouvert, responsable, démocratique ». Un débat qui n’a pas pu avoir... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2007

Droit au logement opposable : la précipitation pour camoufler l’échec

Communiqué de Bruno Mégret La précipitation avec laquelle le gouvernement Villepin-Sarkozy veut mettre en oeuvre un droit au logement opposable révèle en réalité l’échec patent de l’UMP. Cette nouvelle législation lancée à quatre mois des élections montre qu’en cinq ans les gouvernements de M. Chirac ont été incapables de réduire la précarité qui frappe les Français. Rien n’a été fait pour maîtriser les effets néfastes de la mondialisation et pour construire des logements en nombre suffisant. Aujourd’hui les membres du... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2007

Protection des assassins garantie

M. Jacques Chirac, futur ex-Président de la République, présentera au Conseil des Ministres le 24 février 2007 un projet de loi visant à inscrire dans notre Constitution l’abolition de la peine de mort, par un article intégré dans le Titre viii et stipulant : « Nul ne peut être condamné à mort ». Or, ce Titre viii concerne uniquement l’organisation de l’administration judiciaire. La seule mention d’ordre juridique est « Nul ne peut être arbitrairement détenu ». Article d’ailleurs bafoué par certains juges d’instruction immatures qui... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 02:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]