27 décembre 2006

Probablement !

Posté par DLP France à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2006

Sur le modeste retour d'Alain Juppé

Alain Juppé a retrouvé son fauteuil de maire grâce à une manœuvre qui n’honore ni la démocratie ni l’ancien Premier ministre.Son retour, qu’il affecte de montrer comme triomphal, a été voulu par un quart seulement des électeurs.Il est manifeste que les Bordelais ont singulièrement manqué d’enthousiasme envers l’homme des emplois fictifs du RPR. Communiqué FN
Posté par DLP France à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2006

Magouilles politicardes

Bordeaux : rejet de la demande d’annulation de la municipale anticipée Le tribunal a repris intégralement les observations du commissaire du gouvernement (magistrat qui ne représente pas le gouvernement mais est chargé de dire le droit), ce mardi à l’audience, concluant au rejet des arguments de Jacques Colombier, seul élu FN du conseil municipal de Bordeaux.L’élu frontiste avait introduit une requête en « excès de pouvoir » contre l’arrêté préfectoral prévoyant la tenue de cette élection. Le 1er septembre le préfet de la... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2006

Toujours droit dans ses bottes…

Conseiller municipal de Bordeaux, Conseiller régional d’Aquitaine, le frontiste Jacques Colombier tenait jeudi dans la capitale bordelaise une conférence de presse pour donner le sentiment de la droite nationale sur la démission du Conseil municipal pour provoquer des élections anticipées les 8 et 15 octobre prochains. Et ce, afin de permettre à Alain Juppé, droit dans ses bottes, de faire son grand retour sur la scène politique. En l’absence de Bruno Gollnisch dont la présence était prévue mais qu’un incident de transport a contraint... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2006

Le Front est prêt

Car dans le cas présent « la mairie de Bordeaux n’avait pas cessé de fonctionner », a souligné Jacques Colombier, « Hugues Martin (le maire actuel, NDLR) gérait très bien l’intendance. Donc ces démissions n’ont pas de causes légitimes. Elles n’ont été signées que pour permettre le retour d’Alain Juppé ». Ce qui ne fait d’ailleurs pas de doute dans l’esprit de tous les Bordelais et des observateurs. Entendons-nous bien et Jacques Colombier n’a bien sûr pas manqué de le préciser aux journalistes présents, ce retour devant les électeurs... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2006

Magouilles électorales

La majorité du conseil municipal de Bordeaux a démissionné le 28 août, rendant ainsi nécessaire l’organisation d’élections anticipées, et les médias ont annoncé cela comme s’il s’agissait du jeu normal de la démocratie. Or le but est uniquement de permettre à Alain Juppé de retrouver immédiatement son fauteuil de maire, sans attendre les élections municipales qui auront lieu en 2008. Cette démission de pure complaisance est une indigne manipulation de la démocratie au service d’une satisfaction personnelle. On se souvient qu’Alain... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2006

Election municipale anticipée de Bordeaux: recours du Front national

Le Front national a introduit un recours auprès du tribunal administratif de Bordeaux pour contester la démission de la majorité UMP-UDF-DVD qu'il juge sans motif valable et "de pure complaisance" envers l'ancien Premier ministre Alain Juppé. "Le tribunal administratif m'a indiqué ce matin par courrier que mon recours pour +excès de pouvoir+ passerait en audience le 26 septembre", a indiqué jeudi à l'AFP Jacques Colombier, conseiller municipal et conseiller régional FN. Le recours du FN vise, selon M. Colombier,... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2006

Malversations au Conseil municipal

Bordeaux le 28 août 2006COMMUNIQUE de Jacques Colombier Alain Juppé bafouant le calendrier électoral et la volonté des électeurs vient de forcer sa majorité municipale a démissionner.Ceci afin de reconquérir un mandat dont la justice l’avait déchu pour des malversations au sein du RPR.Sans demander l’avis des bordelais, « le fait du prince « les oblige a revenir aux urnes dans quelques semaines, puis à nouveau dans un an ou un an et demi au plus. De tels caprices et dérives doivent être sanctionnes lors de cette élection, en votant... [Lire la suite]
Posté par DLP France à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]